cliquer sur l'image


Accueil

Historique

Activités réalisées

Programme en cours

Les expositions réalisées

Les bulletins annuels édités
 
Vie administrative

Le Musée de Forcalquier

Actions pour le patrimoine
 



Activités réalisées


Activités en 2017

- Mai : 30 mai. La sortie à Pernes-les-Fontaines.

    
Cliquer sur les images

"Ne cherche plus longtemps de fontaine toi qui a besoin d'eau..." chante le poète.
Les amis du Patrimoine du Pays de Forcalquier, en se baladant dans cette belle petite ville en ont découvert plusieurs,
des plus modestes aux plus monumentales.

    
Cliquer sur les images

Pour faire connaissance de l'ancienne capitale du Comtat Venaissin, le groupe a voyagé entre les XIIe et XVIIe siècles :
près des différentes tours qui tentent d'être les plus hautes pour affirmer leur puissance, dans les rues aux hôtels particuliers
 richement mis en valeur par leurs portes sculptées et leurs ferronneries très ouvragées et devant les vitrines des ateliers d'artisanat.
Comment ne pas être charmés, entre-autres trésors, par la porte Notre Dame, flanquée de deux tours et d'une petite chapelle
 construite sur le pont enjambant la Nesque ?
Nous avons bénéficié de la visite, à l'Hôtel de Cheylus, d'un bain rituel juif, au sein des caves d'une demeure, place de
l'ancienne juiverie de Pernes, dans laquelle on pénètre, par une cour caladée ornée, elle aussi, d'une jolie fontaine
délicatement sculptée. Bien d'autres richesses architecturales ont été admirées par les participants ce jour-là.
Si les sorties organisées par le Patrimoine du Pays de Forcalquier se veulent culturelles et amicales, cultivons aussi
le plaisir léger et joyeux qu'elles peuvent nous offrir.
Michèle Chenault

- Juillet : 5 juillet. Au fort de Saint Ours et à Jausiers
Pour certains et certaines, le départ à 7 heures du matin du Picoron fût un peu difficile, (distance -156 kms et timing serré- oblige). Après trois regroupements sur le parcours (personne de perdue) les seize conjurés de l’association prirent d’assaut le fort de Saint-Ours, vestige de la ligne Maginot.
Sous une tempête de ciel bleu, notre charismatique guide


Cliquer sur l'image

nous exposa avec clarté, l’historique et les faits d’arme de ce fort ainsi que tout le système défensif de la haute vallée de l’Ubaye. Une vallée qui nous offrit son plus beau panorama.
A l’intérieur de cette fortification, personne ne regretta la petite laine préconisée. Le froid (14°) et l’humidité régnaient en maître. Dans ce lacis de couloirs étroits, d’escaliers raides, d’espaces chiches, de moteurs énormes, de canons, le tout parcouru de tuyaux et de câblage de tous calibres, tout un chacun put constater que la vie monacale des 250 soldats enterrés sous des tonnes de rochers et de béton, à guetter l’ennemi et le subir, n’avait rien des plaisirs d’un Club MED. Impressionnant pour le visiteur. Impressionnant pour le visiteur. (petit tableau encadré d’un hublot installé dans la chambre du commandant du Fort)


Cliquer sur l'image

A notre sortie (personne de perdue - ni en plus-) les rayons du soleil furent les bienvenus pour les cobayes en cryogénie,
tout autant que l’accueil et le repas servi sur une longue table abritée sous l’ombre d’un taud que tous purent apprécier.
Direction JAUSIERS. Un petit musée n’est pas toujours synonyme de pauvreté.
Par les explications de notre jolie et érudite guide,


Cliquer sur l'image

ce petit musée nous offrit bien des trésors archéologiques, géologiques et quelques autres centres d’intérêts généraux
comme les débuts du ski à nos jours, ou la dévastatrice crue de 1957. Cette visite fut même un complément
d’informations concernant l’archéologie de la haute Ubaye exposée lors d’une conférence organisée à Oraison
par Michelle CHENAULT trois jours avant.

A un jet de chique du musée, l’église de St Nicolas de MYRE


Cliquer sur l'image

du XVIIIème siècle, nous révéla toute sa richesse baroque bien mise en évidence par la troisième et sympathique guide de la mairie de Jausiers. Un dernier coup d’œil sur les remarquables mausolées et pierres tombales du cimetière et de la non moins superbe vue plongeante sur la vallée.
Fin du programme, liberté de manœuvre pour le retour.
Les dissidents de la dernière voiture : Denise Ciuti, Michèle Chenault, Monique Réaud, et votre serviteur à l’ultime étape au LAUZET, se sont parjurés devant des demi-pressions bien fraîches qui humectèrent avec délice l’assèchement de quatre gosiers.
Une belle et longue journée et un grand merci à tous ceux et celles qui ont répondu présents.
Bernard Gurdner

- Juillet, août et Septembre : Du 4 juillet au 16 septembre - (Journées du Patrimoine), plus de trente bénévoles ont assuré les ouvertures, la surveillance et les visites guidées au Musée de Forcalquier qui, cette année, se parait d’une série de tableaux extraits des réserves du musée, sans doute non exposés depuis plus de trente ans !
Succès confirmé par environ 1800 visiteurs. Les journaux ont fait écho de cette exposition complémentée par une exposition de tableaux privés, et enrichie de quelques autres tableaux des réserves du musée sur le même thème, présentée au Centre d’art contemporain, un bel hôtel situé dans la ville ancienne.

Cliquer sur les images

- Novembre : Le 25 novembre 2017 nous avons organisé les "9èmes Rencontres du Clapas" à Forcalquier. Vous trouverez un Compte rendu complet dans la rubrique "Rencontres" dans le site du Clapas : www.le-clapas.fr
Le thème retenu était "Châteaux, tours et murailles en pays de Forcalquier" en présence de M. Labadie, directeur des Archives Départementales O4, de M. Mathias Dupuis et Vincent Biucio, du Service départemental de l'archéologie, de Mme Sandrine Claude, archéologue de la ville d'Aix. Ce colloque a eu un vif succès a retenu l'attention d'une centaine d'auditeurs.